« Un éco-système pour le XXIème Siècle »

Tera est un projet de développement territorial qui vise à créer un écosystème coopératif pour relocaliser à 85% la production vitale à ses habitants, abaisser son empreinte écologique à moins d’une planète, valoriser cette production en monnaie citoyenne locale, émise via un revenu d’autonomie d’un euro supérieur au seuil de pauvreté pour chacun de ses habitants.

Actualités, prochains événements et formations

Week-ends découvertes du projet Tera

6-7 avril
4-5 mai
27-28 juillet
30 août – 1er septembre
2-3 novembre

Cliquez pour plus d’information

Formations en Communication Non Violente (CNV)

Modules de base 1,2 et 3 :

26-28 avril
24-26 mai

Cliquez pour plus d’informations

Le Petit Guide économique et financier des écolieux en transition

10 ans d’expérimentation en 108 pages et 12 étapes.
Par Frédéric Bosqué, Initiateur du projet TERA

Téléchargez-le sur :
https://www.transition.coop

Formations alimentation, cuisine et conservation

19-21 avril
28-30 juin
13-15 septembre

Cliquez pour plus d’informations

Formations facilitation de groupes

Les bases de la facilitation : 23 et 24 mars

La structuration des projets, de la vision à l’évaluation : 13, 14, 15 et 16 juin

Les outils de facilitation systémique : 10, 11, 12 et 3 octobre

Cliquez pour plus d’informations

La vision du projet

La raison d’être de TERA est de créer les conditions matérielles et immatérielles pour que chacun puisse expérimenter le chemin de son propre bonheur dans le respect des humains et de la nature. Pour ce faire, ce projet expérimental a pour finalité la construction d’un écosystème coopératif qui s’articulera autour de six axes fondamentaux

Redessiner la démocratie

La citoyenneté de ses habitants s’exercera au travers d’une gouvernance partagée favorisant la contribution de chacun aux prises de décisions.

Améliorer le bien-être & le vivre ensemble

La santé et le bien-être primeront sur toutes les décisions politiques. Des outils de fonctionnement collectif et de gestion des conflits seront déployés pour assurer les meilleures conditions possibles de vivre-ensemble.

Produire localement le nécessaire

La souveraineté alimentaire sera assurée par une production locale. Les solutions de logement, de production d’énergie, d’approvisionnement en eau et d’assainissement seront auto-élaborées. Une mobilité en partage sera mise en place. La conception de ces systèmes locaux s’appuiera notamment sur la permaculture.

Habiter durablement

Les espaces de vies seront conçus de manière écologique et résiliente, prioritairement à partir de matériaux locaux. L’aménagement paysager et l’intention architecturale permettront leur intégration dans le paysage. De plus ils respecteront l’écosystème grâce à des modes de vie sobres et à l’usage d’énergies renouvelables.

Mutualiser les ressources

La libre circulation des personnes, des biens et des informations sera conçue dans une logique optimale de partage entre les citoyens. Le système économique s’inspirera entre autres de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération pour mettre au point des solutions intégrées de partage des ressources et favoriser l’économie circulaire.

Choisir ses activités

Afin que chaque habitant de Tera puisse choisir ses activités, il sera destinataire d’un revenu d’autonomie : un revenu de base inconditionnel versé au maximum en monnaie citoyenne locale. Ce revenu sera fondé prioritairement sur la valorisation des activités économiques et culturelles locales qui assureront les besoins fondamentaux des habitants du village : habitat, énergie, eau, alimentation, mobilité partagée et information. Un développement économique soutenable et un renforcement de la cohésion sociale seront alors à nouveau observables dans le territoire de vie de son implantation.

Évaluer et partager les connaissances

A travers l’expérimentation, l’accueil, un conseil scientifique et des formations, nous essaimons de façon continue notre expérience et nos compétences pour faire évoluer les organisations et les territoires.

Les étapes du projet

Ce projet expérimental vise à :

relocaliser 85% de la production vitale à ses habitants

abaisser l’empreinte écologique de cette production à moins d’une planète

valoriser cette production en temps et en euro via une monnaie citoyenne locale

émettre cette monnaie citoyenne sous la forme d’un revenu d’autonomie inconditionnel

permettre ainsi à ses habitants de pouvoir choisir leurs activités

être facteur du développement soutenable et de la cohésion sociale d’une Zone de Revitalisation Rurale.

Phase I : mi 2014 – mi 2018

Premier Tera Tour, été 2014 : organisation de soixante réunions publiques. Émergence de l’ébauche d’une constitution à partir des motions proposées.

Second Tera Tour, été 2015 : visite de soixante éco-lieux. Recueil des données, finalisation du cahier des charges du projet.

Le 21 juin 2014, l’association loi 1901 Tera a été créée. Le projet s’est installé à Masquières le 15 octobre 2015. Jusqu’à juin 2018, nous nous formons (via des organismes spécialisés et l’échange de savoir entre adhérents) à la permaculture, à l’ossature bois et à l’autonomie énergétique. Nous travaillons également sur le choix définitif de la future commune partenaire d’un premier quartier rural.

Phase II : mi 2018 – …

Co-construction d’un projet de quartier rural sur la commune de Trentels, dans un partenariat permanent avec les parties prenantes du territoire.

Création d’un Centre d’Éco-construction, de Ressources, et de Formation (CERF), d’un catalogue des ressources de l’écoconstruction destiné aux éco-touristes et aux professionnels locaux sous la forme d’une maison de la transition.

Structuration et développement des activités économiques des porteurs de projet à la ferme de Lartel : maraîchage, boulange, gîte, formations permaculture, compostage et toilettes sèches…

Déplacement du siège social et développement des fonctions support (coopérative d’activité, administration et gestion, gouvernance du projet global..) à Tournon d’Agenais.

Émergence d’activités économiques et culturelles (chorale, yoga, massages, marchés, tai chi, restauration, formations…) sur l’ensemble du territoire.

Tous les porteurs d’activités qui le souhaitent seront progressivement porteurs d’un revenu d’autonomie supérieur au seuil de pauvreté.

Accompagnement par un conseil scientifique avec la participation du laboratoire d’intervention et de recherche ATEMIS.

Phase III : progressivement

La troisième phase du projet Tera verra deux mouvements se compléter : le développement (depuis la première expérimentation d’un écosystème coopératif) et l’essaimage pour d’autres projets similaires.

Adaptation progressive de la production en fonction des besoins des habitants et des enseignements de la seconde phase.

Modélisation des méthodes et moyens utilisés pour construire le quartier rural et mise en place d’une documentation libre de droits.

Affectation des dons en euros à de nouveaux habitants de Tera ou à de nouveaux projets d’écosytème coopératif.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, le siège social de Tera est implanté à Tournon d’Agenais, commune de 740 habitants dans le Lot-et-Garonne. Nous y expérimentons un écosystème coopératif. La construction d’un quartier rural autonome qui prendra place à Trentels, sur le lieu-dit Lustrac, est en cours de conception.

Actuellement, une trentaine de permanents travaillent sur le projet, qui s’articule entre les communes de Tournon d’Agenais, Masquières et Trentels. En 2018, 175 volontaires ont participé au projet. L’association compte aujourd’hui 450 adhérents et plus de 500 donateurs.
Les volontaires de Tera participent au maraîchage, à la forêt-jardin, à la réhabilitation de la grangette en activité boulange, à la rénovation des bâtiments, à l’organisation des évènements associatifs, aux activités de gouvernance et de renforcement de la coopération… Le travail ne manque pas !

L’équipe active teste des formes alternatives de gouvernance, de communication, de construction, d’alimentation et d’agriculture. L’association cherche à mettre en place des modes de fonctionnement harmonieux pour l’individu et le collectif.

Vidéos

Envie de venir nous rencontrer ?
Si vous êtes intéressés par une visite groupée ou par un stage thématique (permaculture, …), envoyez-nous un mail, nous vous tiendrons informés !